-25%

Réservation anticipée

Vacances dans le Golfe de Marinella: ce qu’il faut voir et les plages

Célèbre pour ses criques et sa plage de sable fin de 1 km de long, Golfo di Marinella est certainement l’un des hameaux les plus pittoresques du territoire de Golfo Aranci. Le village, qui s’élève sur une bande de terre entourée par la mer, était à l’origine un village de pêcheurs, formé de petites maisons colorées et est devenu aujourd’hui une station balnéaire et touristique de première importance en Sardaigne.
C’est le deuxième port d’accès au nord-ouest de la Sardaigne et le port maritime le plus proche du continent. Le village, avec son port, se trouve à seulement 20 km d’Olbia et à 10 km de Porto Rotondo.
Autour du village, de longues plages de sable blanc et de petites criques cachées, baignées par des eaux turquoises et bleues.

 

Les plages

 

Les cinq plages : elles s’étendent sur une longue bande côtière non loin du centre du village, où le sable fin et blanc est baigné par des eaux bleues et cristallines. Parmi ces plages, la troisième est la plus grande et chacune est séparée des autres par des rochers et de gros blocs. Tous sont caractérisés par un fond marin peu profond et en pente qui les rend adaptés aux jeux des enfants.

Baia Caddinas : elle est située à quelques centaines de mètres du centre du Golfo Aranci. C’est une merveilleuse plage de sable fin et blanc avec une mer cristalline et pure. Ses fonds marins peu profonds sont particulièrement adaptés aux besoins des enfants. Non loin de la plage se trouve un port de plaisance bien équipé.

Golfo di Marinella : Le Golfe contient plusieurs criques et la plage homonyme de Marinella, avec son sable blanc fin caractéristique, particulièrement adapté aux familles avec enfants grâce à ses fonds marins peu profonds et sablonneux. Il s’agit d’une plage très étendue et, grâce à sa position, elle est protégée des vents d’ouest forts, comme le mistral. A l’intérieur du Golfe, on trouve également Cala Sassari, Cala Banana, Sos Aranzos et Terrata, accessibles depuis la route panoramique d’Olbia.

Plage de Baia de Bahas : c’est la plage la plus proche de Baia de Bahas Residence. Elle donne sur le golfe de Marinella et est formée de criques plutôt réservées et protégées du vent. La plage est idéale pour ceux qui aiment les endroits sauvages et non contaminés. Le sable est très fin et l’eau émeraude. Entourée d’un maquis méditerranéen épais et coloré, la plage dispose également d’un quai pour les bateaux et les zodiacs.

Spiaggia Bianca (plage blanche) : encadrée par des rochers et des dunes de sable fin, cette plage jouit d’une vue splendide sur l’île de Tavolara, le Golfo Aranci et toute la côte jusqu’à Capo Coda Cavallo. La plage fait quelques centaines de mètres de long, l’eau est bleue et le sable, comme son nom l’indique, est blanc et fin. Dans les fonds marins, il y a quelques rochers qui créent des paysages fabuleux pour les amateurs de plongée en apnée.

Cala Sabina : nichée entre des rochers qui abritent des poissons et des plantes marines, cette plage est idéale pour ceux qui aiment nager et explorer les fonds marins avec masque et tuba. Ses fonds marins peu profonds et la présence de genévriers qui offrent des espaces ombragés sous lesquels se reposer le rendent adapté aux familles. Il n’y a pas de services.

Cala Moresca : c’est une longue plage blanche avec un fond marin de pierres blanches et grises, grâce à laquelle l’eau prend des couleurs claires avec des tons de bleu merveilleux. Entourée de maquis méditerranéen, cette plage est l’une des plus suggestives et des plus connues de la côte orientale de la Sardaigne.

 

Attractions

Le territoire du Golfo Aranci est riche en attractions et en histoire.
Au-dessus de la ville, sur la place de la gare, se trouve le Pozzo Sacro Milis (Puits Sacré Milis) : le monument, datant de l’époque nuragique (environ VIIe siècle avant J.-C.), conserve encore l’escalier et la chambre du puits, aux proportions imposantes.
À environ 3 km de la ville de Golfo Aranci se trouve la zone naturaliste de Capo Figari et l’île de Figarolo. Accessible par un chemin qui part de Cala Moresca, la zone peut être visitée à pied, à vélo ou à cheval.
En plus de bénéficier d’une vue à couper le souffle et d’accueillir diverses espèces animales dont le mouflon et le faucon pèlerin, ce parc abrite divers sites d’intérêt :
Le cimetière des Anglais (appelé ainsi en raison d’une croix celtique sur l’une des tombes), un petit cimetière où sont enterrés divers marins et pêcheurs qui ont péri au fil des ans.
La Batteria Costiera Luigi Serra (Batterie côtière de Luigi Serra), une ancienne structure militaire datant de la Première Guerre mondiale et utilisée également pendant la seconde, un rempart pour défendre la côte de Golfoarancina.
L’ancien feu de circulation, une structure à partir de laquelle Guglielmo Marconi, en 1932, a établi un pont radio entre la Sardaigne et Rocca di Papa, dans le Latium, complétant ainsi ses expériences sur les micro-ondes.

 

Plats typiques

Le poisson frais, pêché au large des côtes du Golfo Aranci, fait partie de la gastronomie du Golfo Aranci qui intègre ses plats avec ceux typiques de la cuisine de la Gallura. Parmi les spécialités les plus connues, on trouve les pulicioni gadduresi : raviolis sucrés à la ricotta, la suppa cuata : une lasagne de pain rassis trempée dans un bouillon de viande, assaisonnée de fromage et cuite au four. Parmi les desserts, les tresses de pâtes typiques, les acciuleddi recouverts de miel, la Màzza frissa, un dessert au fromage frais assaisonné de miel.